Technologies d'avenir en santé. TechSanté Qc
Conférencier

Caroline Sirois

Professeure agrégée
Faculté de pharmacie, Université Laval

Caroline Sirois est pharmacienne et pharmacoépidémiologiste. Elle est professeure agrégée à la Faculté de pharmacie de l’Université Laval. Elle est chercheuse au Centre d’excellence sur le vieillissement de Québec, à VITAM – centre de recherche en santé durable et au Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval dans l’axe santé des populations et pratiques optimales en santé. Elle est également chercheuse affiliée à l’Institut national de santé publique du Québec. Ses intérêts de recherche portent sur la polypharmacie, la déprescription et l’usage approprié de médicaments chez les personnes âgées.


Déterminer la qualité de la polypharmacie chez les aînés avec l’intelligence artificielle

Avec Richard Khoury. La polypharmacie est une situation réelle chez nos aînés : plus de deux tiers d’entre eux prennent au moins cinq médicaments différents, et un tiers au moins dix. Or, on ne connait pas encore les impacts de ces différentes polypharmacies sur la santé de la population. Les très nombreuses combinaisons de médicaments possibles rendent les approches traditionnelles peu efficaces pour prédire quels traitements seront bénéfiques ou préjudiciables. À l’inverse, les algorithmes d’intelligence artificielle sont souvent utilisés pour découvrir des patrons significatifs dans une quantité massive de données, mais sans connaissances pharmaceutiques il est impossible de les appliquer efficacement à ce problème. La solution est donc une initiative de recherche multidisciplinaire, dont le but est de créer des algorithmes d’IA capables de traiter efficacement ces données pharmaceutiques et de retourner des résultats utiles d’un point de vue de santé. Plusieurs enjeux entrent en compte, incluant la confidentialité des données, la détection de biais algorithmiques, et la qualité des soins.