Culture numérique. Forum des innovations culturelles
Conférencier

Isabelle Lopez

Fondatrice & CEO
MySmartJourney

Isabelle Lopez est fondatrice et CEO de MySmartJourney. En 2018, elle imagine un outil Web qui réinvente la diffusion d’informations et la création d’expériences multimédias interactives dans des lieux publics. Elle lance et fait croître MySmartJourney en s’appuyant sur la force de son réseau et les principes de bootstrapping et lean start-up. 

Aujourd’hui, sa solution prête-à-déployer permet l’intégration de contenus modifiables en tout temps. C’est un outil de diffusion multimédia flexible et facile à installer. Parfait pour tester, itérer et parfaire les projets!

Depuis, son entreprise a été lauréate Montréal inc., est devenue ambassadrice à QuébecInnove et a gagné le prix Coup de Cœur de l’entreprise en démarrage de l’Association pour le développement de la recherche et de l’innovation du Québec (ADRIQ).

 

Les principes d’engagement sur le Web au service de la médiation culturelle

Dans cette discussion croisée, Isabelle Lopez et Anne-Josée Lacombe racontent comment leur regard sur leur métier et la médiation culturelle ont changés lorsqu’elles ont fusionné leurs expertises. L’une est spécialisée en engagement Web, et l’autre en médiation culturelle. L’une crée un outil technologique utilisé en contexte de médiation culturelle, l’autre crée des expériences de médiation numérique.

Leurs diverses collaborations de la dernière année les ont transformées. Elles ont constaté que l’utilisation du Web en médiation culturelle permet de porter un regard neuf et ouvre à de nouvelles possibilités. Les expériences de médiation qui utilisent des principes de la culture Web sont surprenantes et distinctives!

Dans un monde où le visiteur culturel a des habitudes numériques (Instagram, Messenger, memes, gifs animés, YouTube, applications de jeux, etc.), le médiateur peut utiliser ces leviers afin de créer de l’engagement à l’égard d’expériences de médiation culturelle proposées dans un environnement extérieur. Encore mieux : cette rencontre peut générer de l’appropriation et de l’appartenance à l’égard d'une proposition culturelle (une œuvre, une histoire qui s’est passée ou un lieu patrimonial).

L’expérience culturelle peut-elle coexister avec les réseaux sociaux? Quelles sont les contraintes et opportunités pour déployer un parcours culturel extérieur? Les particularités d’un public mixte et d’un public familial et comment s’y adapter? Autant de questions pour lesquelles elles ont des pistes de réflexion, qu’elles partagent avec vous.