La 4e édition du Séminaire public Synergia s’intéressera à la gestion des données électorales dans le contexte du microciblage politique.

L’utilisation des données électorales permet aux partis politiques de se livrer à des activités de prédiction des comportements, de ciblage et de personnalisation des publicités politiques qui engendrent certains bienfaits et plusieurs risques. Bien que ces pratiques puissent mobiliser l’électorat et mousser la participation aux élections, elles soulèvent d’importantes questions sur les plans de la manipulation des comportements électoraux et des atteintes au caractère démocratique des élections. Ces pratiques sont possibles en raison de l’absence d’encadrement juridique sérieux des activités de collecte et d’utilisation de renseignements personnels des partis politiques.

Les objectifs de ce séminaire public sont donc d’expliquer comment l’intelligence artificielle (IA) peut favoriser la participation politique, mais que l’absence d’encadrement sérieux des pratiques d’utilisation des données engendre d’importants risques pour la démocratie. L’événement vise à identifier comment il serait possible de mieux encadrer les pratiques des partis politiques en matière d’utilisation des données électorales.

Entrée libre!

Conférenciers :

Yoshua Bengio, directeur scientifique, Mila

Jennifer Stodard, ancienne commissaire à la protection de la vie privée du Canada

Teresa Scassa, présidente, Conseil consultatif canadien de la statistique

Thierry Giasson, directeur, Département de sciences politiques, Université Laval

 

Animation :

Pierre-Luc Déziel, professeur, Faculté de droit, Université Laval